Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au delà de la réalité

Aimer c'est tout donner

7 Septembre 2017, 19:51pm

Publié par Arthur

Aimer c'est tout donner

Cela vous ai t'il déjà arrivé de vous réveiller le matin avec une chanson en tête? Je suppose que oui, peut être avez vous même été surpris la chantonnant sous la douche.

Ces jours-ci, je me réveille régulièrement avec une chanson écouté récemment, elle n'est jamais complète seul le refrain se répète en boucle comme si mon âme vibrait à travers les paroles. Je voudrais vous faire partager cette chanson de Sainte Thérèse.

 

Aimer c'est tout donner

Aimer c'est tout donner

Aimer c'est tout donner

Et se donner soi-même

 

Quand je parlerai les langues des hommes et des anges. 

Si je n'ai pas d'amour, je suis comme l'airain qui sonnes ou la cymbale qui retentit.

 

Aimer c'est tout donner

Aimer c'est tout donner

Aimer c'est tout donner

Et se donner soi-même

 

Si je prophétisais et connaissais tout les mystères.

Si j'avais la foi à transporter les montagnes

Sans l'amour je ne suis rien

 

Aimer c'est tout donner

Aimer c'est tout donner

Aimer c'est tout donner

Et se donner soi-même

 

Quand je distribuerais ce que je possède en aumônes.

Et si je livrais mon corps à brûler dans les flammes. Cela ne me sert à rien

 

Aimer c'est tout donner

Aimer c'est tout donner

Aimer c'est tout donner

Et se donner soi-même

 

Les paroles sont lourdes de sens, Sainte Thérèse a passée son existence à vivre d'amour et elle le retranscrit parfaitement dans ses poèmes, à la base cette chanson est un poème qu'elle a écrit. 

A plusieurs reprises je me suis demandé pourquoi je me réveillais sans cesse avec une chanson en tête, j'ai fini par pensé que mes guides tentaient de me transmettre un message. Mon but à toujours été de faire de l'humanitaire mais sans amour on ne peut aider personnes. L'amour commence par soi-même puis se propage à toutes les personnes que l'on rencontre. Vous aussi partagez le plus possible votre amour.

 

 

Commenter cet article