Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au delà de la réalité

Peur et culpabilité

21 Août 2020, 18:36pm

Publié par Arthur

Peur et culpabilité

La culpabilité est un fléau qui peut faire des ravages au niveau du corps émotionnel. Commettre du tort à quelqu'un arrive régulièrement, au bout d'un moment ont fini par en avoir honte et les remords finissent par suivre. Cela a été mon cas dernièrement et j'ai vécu deux jours horrible, à cause, de ça. C'est une expérience qui m'a été donnée de vivre pour que je comprenne que je ne dois pas me préoccuper de l'aspect matériel afin de me concentrer sur mes projets liés à ma mission de vie. Mes guides me disent que même si j'ai des soucis, un manque financier ou autre, il sera résolu, car ils ne me laisseront jamais tomber.

J'aimerai vous raconter une histoire que j'ai vécu il y a peu. Depuis le soin énergétique et la guidance que l'on m'a faite, j'ai décidé de vivre pleinement mon incarnation quitte à mettre de côté le travail pour le moment. « En apprendre sur soi-même consiste à s'écouter et vivre sa vie en accord avec son âme ». Depuis des années, il m'arrivait de recevoir des propositions d'embauche d'une boîte d'intérim, propositions que j'acceptais souvent surtout s'il s'agissait d'inventaire. Cependant, après le soin, j'ai commencé à refuser les missions jusqu'à il y a quelques jours. C'était à un moment où j'avais besoin d'argent, j'avais effectué pas mal de dépenses et je me trouvais un peu limite au milieu du mois. C'est alors que l'agence m'a contacté pour une mission de comptage de voyageurs pour la SNCF. Mission de comptage ? Ni une, ni deux, je fonce, comme j'ai déjà fait pas mal d'inventaires, je me suis dit que je pouvais le faire. Je n'ai même pas fait attention aux horaires, j'ai dit oui de suite alors que l'employé me demandait bien si j'étais sûr de moi. Je lui ai répondu qu'il n'y avait pas de problème...

Deux jours plus tard, je reçois un texto avec les horaires. Choc, c'est une mission de 3 jours avec des horaires horribles. Vous savez le genre que vous commencez à 6 h du mat et vous ne finissez pas avant 20 h avec des horaires décalés, sans parler de la journée de 10 h non-stop. À ce précipiter, mais j'ai senti comme une opportunité, je devais faire pareil et c'est ce que j'ai fait. Avant de débuter la mission, on devait assister à une formation par téléphone, un système catastrophique, car on entendait pratiquement rien à cause du bruit en fond, des doubles appels et tout le monde qui parlaient en même temps... Bref pas top. Je ne sais pas combien de personnes, on était durant l'heure, mais au bout d'une dizaine de minutes, un gars a décidé de se désister, car la mission ne lui convenait pas. À ce moment là, j'ai senti comme une opportunité, je devais faire pareil et c'est ce que j'ai fait. Sauf que contrairement à lui, je ne me suis même pas expliqué, j'ai raccroché sans rien dire. C'est à partir de là que le cycle infernal de la culpabilité et des remords à commencer, je suis allé de fautes en fautes comme si en commençant une chose de mal, on s'enfonçait de plus en plus. Je n'ai pas averti mon agence d'intérim que je ne comptais plus faire la mission, j'ai tout simplement décider de ne pas y aller sans penser aux conséquences. Je ne répondais même pas aux appels. Là, j'ai commencé à me sentir mal, je sentais mon chakra du cœur se refermer, car je ne me comportais pas bien, je n'étais plus en accord avec mon âme. J'avais toujours bien agi avec l'agence et franchement, il me le rendait bien en m'appelant régulièrement pour du travail. Malheureusement, je crois que c'est terminé tout ça, j'ai eu peur de leur expliquer que je ne voulais plus faire la mission. Cette peur à donné un résultat des plus sérieux, car je pense que cela a foutu un bordel dans leur programme autant pour mon agence que pour la société qui travaille avec la SNCF, car ils ont sûrement dû chercher quelqu'un pour me remplacer et jusqu'au jour même du début de mission, je n'ai rien dit quant à mon désistement.

Je devais vous raconter cette histoire pour vous montrer à quel point la peur peut nous faire faire des bêtises et amener des conséquences dont on se passerait bien. Moi, j'ai souffert, car je culpabilisais au point de ne plus en dormir la nuit, de ne plus avoir d'appétit et eux ont souffert parce qu'ils ont dû revoir leur organisation.
Heureusement, il y a une fin et une moral à tout ça. Sachez que les guides ne m'ont jamais abandonné dans cette épreuve. Ils m'ont donné force et courage pour finalement envoyer un mail à l'agence et les prévenir. Bon, il est arrivé un peu tard, car la mission avait déjà bien débuté, mais au moins je les ai mis courant. Je peux également me consacrer entièrement dans mes projets de guidance thérapeutique. Ensuite la morale, c'est de ne jamais laisser la peur vous guider, c'est une émotion négative et terrible avec ça. Parfois, la peur est importante, car elle nous empêche de faire des bêtises ou de foncer tête baisse sans réfléchir, elle peut s'apparenter à un signal d'alarme. Mais souvent elle nous entraîne vers le fond à la grande joie de notre ego. Lui se délecte que vous ayez peur, car cela vous empêche de changer, d'évoluer, alors que là est le but de l'homme sur la terre.

La peur amène à la faute.
La faute amène à la culpabilité.
La culpabilité amène au désespoir.
Le désespoir amène à l'assombrissement de l'âme.

Voici une vidéo sur la culpabilité par Arnaud Riou smiley

 

Commenter cet article